Warning: Illegal string offset 'enable_autobackups' in /home/dunclic/public_html/inseec/pastri/wp-content/plugins/wp-backup/wp-backup-scheduler.php on line 19
- Pour les enfants | Nathalie Rosenau, neuropsychologue Paris 75009

Nathalie rosenau neuropsychologue paris 75009

Chez l’enfant :

Le bilan neuropsychologique s’adresse aux enfants et adolescents qui souffrent de difficultés cognitives de raisonnement, de comportement ou scolaires.

Elles peuvent concerner :

  • Les apprentissages
  • L’attention et la concentration
  • L’organisation et la planification
  • La mémorisation
  • Les activités motrices fines et les coordinations des mouvements
  • La perception et l’analyse d’informations visuelles ou spatiales
  • La compréhension
  • Les cognitions sociales et l’adaptation

Elles peuvent être liées aux pathologies ou troubles suivants :

  • Un trouble spécifique des apprentissages (dyslexie, dysorthographie, dyscalculie, dyspraxie, dysgraphie…)
  • Une précocité, un haut potentiel intellectuel (enfants surdoués)
  • Un retard intellectuel
  • Un Trouble Déficitaire de l’attention avec ou sans Hyperactivité (TDA-H)
  • Une pathologie neurologique (épilepsie, AVC, traumatisme crânien, chirurgie intracrânienne)
  • Les troubles envahissants du développement (autisme, syndrome d’Asperger)

Le bilan neuropsychologique permet d’évaluer :

  • Les capacités requises  fragilisées et celles sur lesquelles l’enfant peut s’appuyer
  • L’efficience intellectuelle (notamment tests de QI, WPPSI 3, WISC 4, WAIS 4)
  • Les capacités attentionnelles (visuelles, auditives)
  • Les fonctions exécutives (flexibilité mentale, inhibition, planification…)
  • Les capacités mnésiques
  • La motricité fine, les praxies
  • Les fonctions visuo spatiales et la perception visuelle
  • Le fonctionnement cognitif dans le cadre de maladie neurologique
  • La cognition sociale et l’empathie

Le bilan neuropsychologique permet aussi :

  • De mieux comprendre l’origine des difficultés scolaires ou comportementales
  • De conseiller ou d’orienter vers d’autres professionnels pour des investigations médicales    complémentaires (neuropédiatre, pédopsychiatre) ou des suivis adaptés (orthophoniste, orthoptiste, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue) en fonction des difficultés objectivées
  • De mettre en place un suivi individualisé
  • De proposer des aménagements scolaires (AVS, tiers temps supplémentaire pour les examens, outils adaptés, reconnaissance auprès de la MDPH) ou familiaux
  • D’être présenté dans le cadre d’une expertise médico légale

 

 

Top of Page